Découvrez ma chaîne Youtube

Newsletter

Nous sommes dans une phase de transition.

Les personnes ayant commencé un chemin spirituel et de développement de soi intense, ont subi de fortes hausses de vibrations, des nuits difficiles lors des pleines lune ou nouvelles lunes. Lors de ces lunes, s’est poursuivie la libération du féminin sacré auprès de tous, femme comme hommes. La sensibilité a évolué, vous pouvez voir des situations ou des personnes de manière différentes. Vous allez forcément changer des choses dans votre vie, que ce soit professionnel, familiale, habitudes alimentaires (voir ma news letter de juin), etc.

Si vous avez bien passé tous les caps de nettoyages de ce début d’année, vous aurez une fin d’année plus calme, moins perturbante et commencerez à voir le fruit de vos transformations dans votre vie. Dans le cas contraire, vos expériences vont vous obliger à sortir de vous ce qui vous bloque, que ce soit psychologiquement, ou physiquement.

Suggestion : notez par écrit tout ce qui vous embête, ce que vous n’avez pas réglé, ce que vous n’avez pas pardonnez, ce que vous n’avez pas oser dire à certaines personnes. Vous pouvez également écrire sur une feuille ce qui encombre votre tête, décidez ensuite que vous mettez ces écrits dans un ballon, décidez en conscience, en visualisation, ou comme vous le souhaitez, de laisser s’envoler ce ballon pour toujours….

Maladie de Lyme :

Cette nouvelle maladie émergente risque de faire beaucoup parler d’elle. Transmise par les tiques, on considère dans certaines régions françaises, qu’une tique sur 2 est porteuse de la maladie. Le test en France n’est pas fiable. Mon professeur de naturopathie a attrapé cette maladie ; tous les tests étaient négatifs et ses symptômes étaient multiples (grippe, courbatures, essoufflements, migraines, etc), puisqu’ils sont nombreux, différents pour chacun, et agissent en co-facteurs avec d’autres maladies.  La moitié environ des gens atteints ont ce qu’on appelle un érythème migrant (photo) : mais même cette caractéristique est encore peu connue des médecins.

Résultat, et pour un cout de traitement très élevé, mon professeur est parti se soigner 3 semaines dans une clinique allemande et est enfin, en voie de guérison. Et ce après qu’on lui ait dit que c’était dans sa tête et qu’il fallait qu’il prenne des anti dépresseurs ! Bref, le mieux est donc de se protéger surtout en forêt, ou dans les herbes hautes.

Bottes, chaussettes, pantalon, manches longues, répulsifs. Il est prudent de s’équiper d’un tir tique (que l’on tourne dans le sens anti-horaire) et ne jamais enlever la tique a la main ou avec une pince à épiler : elle déverserait alors toutes les substances qu’elle porte. De plus, La tique émet une substance gluante lorsqu’elle pique, qui anesthésie la plaie et souvent on ne s’en rend même pas compte. Bref, la protection reste votre meilleure alliée. Sachez également que les heilpraktikers sont formés à cette maladie et possède un protocole de soins naturels.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.