Comment bien respirer lors d'une méditation : 10 techniques à connaître

Articles

La respiration est indispensable en matière de méditation. Les mouvements de votre cage thoracique, votre cohérence cardiaque et votre respiration abdominale sont autant de facteurs qui peuvent impacter le mental, et donc l'efficacité de la méditation. Les taux d'oxygène et de dioxyde de carbone dans l'atmosphère sont sans conséquence par rapport à aux méthodes de respiration, techniques à l'inspiration ou exercices respiratoires que nous allons vous expliquer.

Alors comment respirer lors d'une méditation ? Voici 10 techniques de respiration que vous devez absolument comprendre et maîtriser pour méditer efficacement et invoquer efficacement l'univers en conscience.

1. Bien respirer grâce à un niveau vibratoire élevé

En tant que naturopathe, magnétiseur et coach à Toulouse, mon objectif de vie est de venir en aide aux personnes afin de révéler leur pouvoir inné en magnétisme pour créer leur vie en conscience.

Pour cette raison, il est selon moi essentiel d'apprendre à mieux respirer et à adopter une cohérence cardiaque adéquate avant et pendant la méditation. Trop de clients se plaignent des difficultés qu'ils rencontrent dès lors qu'il s'agit de gérer leur respiration et d'accéder à un niveau satisfaisant de concentration lors de leurs méditations. Malheureusement, ils peinent à apprendre la détente et donc à contrôler leur souffle.

Toutefois, sachez que nous disposons désormais d'un niveau vibratoire très élevé : il est donc très facile d'atteindre un niveau alpha.

Notre système d'air et de ventilation se suffit à lui-même, sans même que nous nous en apercevions.

Notez que cette détente physique et psychique est d'autant plus accessible aujourd'hui qu'hier.

Illustrations :

  • Lorsque vous conduisez et arrivez à destination sans vous rappeler par où vous êtes passé
  • Dès lors que vous êtes chez vous, vous rêvassez pendant des heures en vous demandant a posteriori ce que vous avez fait pendant tout ce temps
     

Nous avons une prédisposition à rêvasser et donc à être dans un état hypnotique naturellement et facilement. C'est un état dans lequel vous vous trouvez plusieurs fois par jour, sans vous en apercevoir.

Rappelez-vous donc qu'au quotidien, vous méditez naturellement : votre cage thoracique, votre respiration abdominale et votre diaphragme sont en quelque sorte à votre service, sans que vous ne fournissiez le moindre effort.

Merveilleux, n'est-ce pas ?

Conséquence : la première croyance limitante à éliminer est celle consistant à affirmer : "je ne sais pas méditer".

Vous pouvez méditer car il s'agit d'un état inné, tout simplement.

2. La respiration, indispensable pour bien méditer

Lors d'une méditation, la respiration est indispensable pour être efficace.

Dans la mesure où je suis thérapeute et magnétiseur, je maîtrise les exercices respiratoires et suis capable de vous apprendre à gérer votre respiration.

Ainsi, il existe plusieurs techniques qui peuvent vous permettre de vous relâcher et d'augmenter vos vibrations : vous devez apprendre celle qui vous convient le mieux et qui paraît adaptée à votre organisme.

Le fait d'inspirer par le nez en gonflant les narines, le ventre et les poumons puis d'expirer le souffle de l'air relâché par votre bouche sont autant de techniques constitutives de divers exercices de respiration. La transition vers un état alpha va ainsi permettre d'augmenter votre taux vibratoire et de vous relaxer lors de la méditation.

Faites les différents exercices quand vous vous sentez prêt et ce, pour trouver la voire les technique(s) de respiration qui vous convient/conviennent.

3. Une technique simple pour bien respirer

La première technique respiratoire que je peux vous conseiller est très simple.

Celle-ci consiste à respirer et contrôler le souffle de l'air de la manière suivante :

  • Prenez une profonde inspiration d'air par le nez
  • Expirez ensuite l'air par la bouche

Prenez un court instant pour expérimenter cette méthode simple.

Conseils pratiques de respiration :

  • A l'inspiration comme à l'expiration, inspirez et expirez le plus lentement possible

N'inspirez ni n'expirez trop rapidement afin d'éviter l'hyperventilation

4. La respiration carrée et le souffle en plusieurs temps

La respiration carrée revêt plusieurs formes car elle varie en fonction des temps que vous allez choisir et donc de votre souffle.

L'air va et vient mais reste sous votre contrôle, par exemple de la manière suivante :

  • Inspirez par le nez = 4 secondes
  • Restez en apnée = 4 secondes
  • Expirez par la bouche = 4 secondes
  • Cessez de respirer = 4 secondes

Certains ont besoin de plus de temps, d'autres écourteront les durées ; cela dépend de leur pratique.

C'est la raison pour laquelle l'inspiration et l'expiration dans vos poumons et votre cage thoracique doivent faire l'objet d'un entraînement.

5. L'exercice respiratoire en 3 temps

Voici un autre exercice respiratoire qui fonctionne très bien :

  • Inspirer = 4 ou 5 secondes
  • Retenez votre respiration "vers le haut" pour que le corps s'emplisse = 4 ou 5 secondes
  • Relâchez = 4 ou 5 secondes

Rappelez-vous que la respiration est très importante pour le relâchement de votre corps, l'apaisement des tensions, le ralentissement du rythme cardiaque et qu'elle permet d'atteindre l'état alpha convoité.

6. La respiration de la roue

Jusqu'alors, les exercices respiratoires proposés étaient des respirations de préparation à la méditation.

Nous allons maintenant évoquer une technique de respiration que vous pouvez aussi utiliser en cours de méditation. L'objectif est de se recentrer sur soi et de ressentir le calme intérieur et la sérénité.

L'exercice respiratoire de la roue fonctionne très bien dès lors que vous souhaitez accéder à une état de détente et de mieux-être dans votre ventre à l'inspiration comme à l'expiration.

Voici les étapes de la technique de respiration de la roue :

  • Commencez par imaginer une lumière blanche qui arrive au-dessus de votre crâne
  • Inspirez ensuite cette lumière jusque dans vos poumons
  • Visualisez la lumière blanche qui pénètre votre corps physique
  • Imaginez qu'elle nettoie l'ensemble de votre organisme
  • La lumière est semblable à une éponge qui s'étend de votre poitrine à vos épaules jusque dans vos muscles
  • La lumière en activité se dirige progressivement vers vos pieds avant de prendre son envol
  • Imaginez que cette lumière ressort sous vos pieds chargée d'une couleur grisâtre
  • Cette lumière de couleur terne d'enfonce dans la Terre, qui la transforme en lumière
  • Répétez ce processus plusieurs fois pour atténuer votre stress, accéder à un état de détente et atteindre l'état alpha

C'est un exercice qui fonctionne très bien quand il est pratiqué lentement et patiemment.

Il existe d'autres entraînements que vous pouvez adopter

7. L'homme qui respire sans tête

En début de méditation, imaginez que vous n'avez plus de tête, que vous n'avez plus de muscles ni de cou. Vous n'avez plus de jambes non plus.

Ainsi, vous respirez avec vos pieds.

Bien que cela soit surprenant, je peux vous assurer que tout client qui essai cette technique respire mieux en cours de méditation. Au-delà d'être bénéfique pour la santé, ce système de pensées en activité permet d'atteindre un haut niveau vibratoire de type alpha.

Il s'agit d'une technique qui est efficace et qui conduit à lâcher prise efficacement face au stress, aux émotions et à la grande fatigue.

8. L'importance de l'état respiratoire naturel

Une fois les épaules relâchées et dès que vous vous sentez détendu face au stress et aux émotions, je vous conseille vivement d'adopter un état respiratoire naturel.

La raison : dès lors que vous commencez à vous concentrer sur votre respiration, le mental est inhibé dans son lâcher-prise. Vous serez ainsi incapable de gérer le rythme de votre cœur et d'affronter le stress sous-jacent.

Conseil pratique : commencez votre méditation dans une position telle que vous allez respirer différemment, et conformément à votre propre ventre, votre propre diaphragme et en fonction de l'air issu de l'expiration ou de l'inspiration de votre propre organisme.

Souvent, les méditations sont guidées de façon collectives afin de partager un savoir spirituel au plus grand nombre, et non de manière individuelle. Toutefois, votre fatigue mentale ainsi que votre santé psychique sont indissociables de votre être, à l'instar de votre respiration.

Pour mieux respirer, il faut aussi essayer de lâcher prise.

Oui, mais comment faire ?

9. Vous n'avez rien à faire lors d'une méditation

Si vous cherchez à prendre des mesures spécifiques pour vous détendre en cours de méditation, cela risque de provoquer l'effet inverse. En revanche, dès lors que vous observez simplement ce qu'il se passe dans votre organisme, vous allez vous relaxer davantage.

Exemple : au lieu de détendre un bras, observez le membre en question. Vous pouvez fermer les yeux et réaliser l'exercice. Soyez attentif à ce qu'il se passe dans votre organisme. Mes deux pieds sont-ils posés au sol de la même manière ? Ai-je une tension quelque part ?

Le simple fait de se comporter en spectateur et d'observer votre corps, de mettre de la tension et l'intention dessus, cela va vous permettre de lâcher prise.

10. Acceptez l'intrusion des pensées en cours de méditation

Ne pensez pas que lors d'une méditation, vous de recevrez aucune pensée.

En matière de mental, il n'existe pas de bouton on/off.

Vous allez forcément avoir des idées qui vont émerger : ne vous focalisez pas dessus ! Pensez à votre idée comme un film que vous regardez à la télévision et soyez passif vis-à-vis d'elle.

C'est cette attitude qui va vous permettre de vous relâcher. Car dès lors que vous essayez de ne pas penser, c'est l'inverse qui va se produire.

Plus vous essaierez de ne pas penser, plus vous éprouverez des difficultés à arrêter de penser.

La meilleure solution consiste donc d'abord en l'observation de soi, par l'intermédiaire des exercices de respiration précités. Ce n'est qu'ensuite que vous pourrez émettre des intentions en cours de méditation.

La raison ? Votre mental doit s'habituer progressivement à adopter cet état alpha qui est un état naturel. C'est un état que votre corps reconnaît car il fait partie intégrante de vos cellules.

En matière de respiration, vous retrouverez aussi l'ensemble de mes conseils dans mes vidéos parmi ma playlist de méditations.

Pour devenir énergéticien, je vous invite à consulter mes offres de formation en magnétisme (niveau 1, niveau 2 ou niveau 3) et en hypnose non-manipulatoire.

Vous pourrez aussi bénéficier d'une formation accréditée CPF (Compte Personnel de Formation - vérifiez votre éligibilité gratuitement ici) en création d'entreprise afin de vous préparer au mieux et mener à bien les projets qui vous tiennent à cœur.

Profitez de notre offre exclusive : pour le suivi d'une formation en création d'entreprise, nous vous proposons gratuitement une formation intégrale pour devenir thérapeute !

Pour cela, seules trois conditions cumulatives doivent être remplies :

  • être motivé pour mener à bien de nouveaux projets
  • ne pas avoir de numéro de SIRET
  • ne pas avoir récemment suivi de formation financée par votre CPF

Articles similaires

Réalisation & référencement Site web clé en main   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.